Comment lancer un nouveau produit, rapidement et sans frais grâce aux réseaux sociaux ?

Quelques prérogatives à un lancement réussi :

– Pour un lancement réussi, il vous faut …. Un produit réussi. Inutile de préciser que les communautés online ne sont pas stupides, si le produit (la vidéo, le site, le contenu….) est « nul », il ne vous restera plus qu’a vous rendre sur des sites plus ou moins honnêtes d’achat de communautés. Bon, concrètement, ça ne fera pas votre affaire bien longtemps, vous aurez juste l’impression enivrante d’avoir une communauté. Mais ça vous passera.

– Pour un lancement réussi, il vous faut …. Un produit bien mis en valeur. Les espaces sociaux à créer vont dépendre de vos besoins. Pour une vidéo, la question du player est importante, Youtube, VHS, Dailymotion, Blu-Ray, Viméo, Facebook ?

– Pour un lancement réussi, il vous faut ….. Une présence unifiée. Si vous ouvrez un espace, attendez vous à ce que des conversations se créent (le cas échéant, ne faites rien, si vous ne souhaitez pas lancer une discussion, n’utilisez pas les réseaux sociaux). Quand il y a conversation, il y a échange. Inutile de répondre à chaque commentaire, à chaque tweet, à chaque article. Pour autant, rester dans son coin en attendant que likes se fassent, ce n’est pas très judicieux. N’hésitez pas à prendre la parole sur TOUS vos espaces de temps en temps, ne serait-ce que pour signifier aux communautés que vous les entendez, que vous avez pris connaissance des différents messages.

– Pour un lancement réussi, il vous faut … Des rampes de lancement. Appelez les comme vous voulez, des RP digitales, des opés blogueurs, des DM massifs aux plus gros comptes du village. Suite à une bonne analyse des cibles susceptibles d’être intéressées par ce que vous avez à leur proposer, vous serez en mesure de lister un certain nombre de relais. Vous ne me verrez jamais écrire « blogueurs influents » ou « leader d’opinion des internets 2.0 », lorsque je parle de relais, j’entends des personnes physiques dotées d’un espace de communication et d’une communauté engagée. Un petit message FB, un tweet, un mail, un coup de fil, un pigeon voyageur… Si le contenu plait, peu importe le moyen de le mettre en lumière, un bon petit tweet bien senti sera peut être tout aussi efficace qu’un beau communiqué de presse avec enluminures.

Trêve de grands discours. Petit cas concret pour illustrer mes propos.

Nous sommes super contents d’avoir pu aider des amis à nous (oui parce que dans le web, c’est bien connu, on est tous copains) à lancer leur parodie du format qui fait fureur sur internet depuis la rentrée 2011 : le format #BREF.
Surfant sur la vague des reprises combiné à la mise en lumière d’un phénomène d’actualité : la fermeture du regretté « Megaupload« , Côme et Antoine ont ainsi lancé leur première vidéo (première signée de leurs noms) dimanche soir.

Résultat : Plus de 250 000 vues sur Youtube, de très nombreux tweets et près de 2000 fans Facebook et de très beaux articles, le tout en 24 heures.

Tous ces chiffres, c’est parce qu’ils ont du talent, tant au niveau de l’écriture que du jeu d’acteur ou du montage vidéo. Là où la « stratégie sociale » entre en jeu, c’est lorsqu’il s’agit d’expliquer la rapidité à laquelle la sauce a pris.

C’est la combinaison de compétences qui fait que la sauce prend. Dans ce cas précis, Côme et Antoine à la vidéo et On Prend Un Café sur son temps libre, à la communication sur les réseaux sociaux.

On leur souhaite de belles réussites dans l’avenir. A présent, bon vent à eux dans cette aventure!

Retrouvez les sur Twitter

Maud

Directrice OP1C