les usages sociaux depuis le confinement

Réseaux sociaux : quels usages depuis le confinement et comment se positionner en tant que marque ?

À l’instant où nous écrivons cet article, la moitié de l’humanité est appelée à se confiner. Que fait-elle pendant son confinement ? Quels nouveaux usages émergent ? Comment se positionner en tant que marque ? Suivez-nous, on vous dit tout !

UNE AUGMENTATION DE L’UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX DEPUIS LE DÉBUT DU CONFINEMENT

Depuis le début du confinement, le trafic internet mondial a augmenté de 70%. (étude Omdia 2020).

Les 3 domaines qui en bénéficient le plus sont : le streaming vidéo, le commerce électronique et les réseaux sociaux. Preuve en est : WhatsApp bénéficie de la plus forte progression avec une augmentation de 40% de son utilisation, Twitter a vu son nombre d’utilisateurs quotidien progresser de 23% et l’engagement sur les réseaux sociaux a augmenté de 61% par rapport au taux d’utilisation habituel (étude Kantar, 2020).

QUELS USAGES OBSERVE-T-ON SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ?

C’est sans surprise que vous apprendrez qu’une grande partie des discussions se concentre autour d’un seul sujet : le COVID19. Il est aussi important de noter qu’en ce début de 4ème semaine de confinement, le nombre de discussion autour de ce sujet tend (à se stabiliser) se stabilise voire affiche une légère régression (étude Talkwalker 2020).

Au delà du sujet COVID19, on remarque un besoin de conserver un lien social (la tendance des apéros-visio en témoigne), de se divertir, de s’investir et d’apprendre !

Le divertissement au coeur des usages

Depuis le confinement, les challenges fleurissent sur les réseaux sociaux. Parmi les plus suivis, on retrouve :

  • Le 30 day song challenge sur Instagram qui invite à partager une chanson par jour en lien avec un thème donné.
  • Le PQ Challenge qui rebondit avec humour sur la frénésie d’achat de papier toilettes. Initialement lancé par les joueurs de Liga, le challenge est aujourd’hui revisité sur TikTok en mettant ses animaux de compagnie à l’épreuve de sauter au-dessus de murs de PQ … (oui oui 😁)
  • Des challenges sportifs lancés par les marques
  • Dernière nouveauté : on challenge ses amis à partager leurs programmes de sortie de confinement en story. Le concept : mentionner les adresses que l’on ne manquera pas de réinvestir à la sortie. Une manière de se projeter dans l’après-crise !
Instagram et son 30 day song challenge

Le PQ Challenge

Le Coq Sportif lance un challenge sportif sur Twitter

En parlant de challenges, TIKTOK tire son épingle du jeu !

A l’origine réseau fétiche des adolescents, TikTok voit nombre d’influenceurs et de célébrités se lancer depuis le confinement ! De Jean-Luc Reichmann à Natoo en passant par Squeezie, TikTok devient un nouveau terrain de jeu pour beaucoup.

Comment explique-t-on cela ? En ces temps de confinement, le besoin de décompresser et de s’amuser domine, et TikTok est un réseau porté par l’autodérision et l’amusement. Il est aussi en phase avec la période de « non-jugement » qui s’opère depuis le début du confinement. Bref, on s’autorise à lâcher prise et sortir de sa zone de confort !

Instagram ne cesse de promouvoir son sticker #StayAtHome et le hashtag comptabilise plus de 5 millions de contenus. Facebook a également lancé son filtre à ajouter sur sa photo de profil.

La solidarité sur le devant de la scène

Vidéos d’applaudissements à 20h, relais d’appel aux dons pour le secours populaire, livraison de repas par certaines marques alimentaires, les démonstrations solidaires sont de légions.

Afin d’encourager ces initiatives, Instagram a même sorti 2 stickers à intégrer dans ses story : un « Restons chez nous » et un dernier « #MerciAuPersonnelSoignant), ainsi qu’une fonctionnalité « Appel au don ». Une manière de se sentir utile depuis chez soi !

 Sticker instagram appel au don
Sticker instagram appel au don

Sticker Instagram "Restons chez nous"
Sticker Instagram « Restons chez nous »

Un besoin de combler le vide !

Et si on profitait de cette période de confinement pour apprendre la langue des signes ou la danse de salon ? C’est la réaction première de beaucoup d’internautes.

Sur ce terrain, les activités manuelles sont très plébiscitées avec en tête la cuisine et le sport.

Les espaces sociaux sont submergés de photos de prouesses culinaires (on fait son pain, on teste les brioches et la cuisine devient une vraie thérapie) et de sessions d’entraînements sportifs (Yoga, renforcement musculaire, et Top Body Challenge : tout le monde s’y met).

Une chose est sûre : les Français n’ont jamais été aussi sportifs !

Pain maison Instagram
Pain maison Instagram

Vers une déculpabilisation du lâcher prise

A l’injonction « productiviste » de combler le vide s’oppose un discours contraire qui prône la déculpabilisation. Et si le confinement était l’occasion de prendre le temps … de ne rien faire et d’en profiter, de réapprendre à s’ennuyer, à mesurer le temps et à laisser exprimer ses envies ? C’est l’un des discours qui émerge en cette 4ème semaine de crise sanitaire.

COMMENT RÉAGIR EN TANT QUE MARQUE ?

Les communautés n’ont jamais été aussi présentes et disponibles qu’aujourd’hui. Aubaine pour les marques ? Oui, en partie, si on communique avec subtilité et authenticité ! Les marques doivent adopter une approche empathique et montrer leur utilité en cette période de confinement. Comment ?

Passer du discours aux actes

Depuis des années, les marques nous parlent de leurs engagements et de leur « purpose ». Et si c’était le moment parfait pour se positionner et mettre en avant ses actions pour participer à « l’effort de guerre » ?

Voici quelques inspirations :

  • Uriage propose d’aider localement en produisant du gel hydroalcoolique
View this post on Instagram

Cher tous, Au regard de la situation, c’est un devoir pour les Laboratoires Dermatologiques d’Uriage de mobiliser nos équipes pour sortir ensemble de cette situation inédite. Notre Usine, située à Echirolles, produit depuis plusieurs jours de petites quantités de gel hydroalcoolique. 👉 Ainsi, cette semaine, nous avons pu offrir : – 2×100 litres de gel hydroalcoolique pour la Maison de Retraite Villa Beausoleil – 2×50 litres de gel hydroalcoolique pour les laboratoires Becton Dickinson – 50 litres de gel hydroalcoolique pour la Ville d’Echirolles – 400 bidons de 250ml afin qu’une pharmacie en Isère puisse être en mesure de conditionner sa production de gel hydroalcoolique -100 flacons de gel hydroalcoolique pour la pharmacie du CHU de Grenoble – Une centaine de flacons vides pour l’hôpital rhumatologique d’Uriage – 4 150 produits (Xémose Syndet Nettoyant, Bariéderm Cica-Crème et Bariéderm Crème Isolante Réparatrice) aux CHU de France – Quelques centaines de flacons vides pour les circonscriptions 1 et 3 de l’Isère afin les remplir puis de les distribuer aux personnes les plus vulnérables (SDF) – 3 100 d’EPI jetables (blouses, gants, sur-chausses, charlottes) pour l’hôpital d’Uriage et l’antenne médicale municipale Covid19 – 250 mètres de films plastiques prédécoupés pour la fabrication de tabliers et/ou de protection de surfaces jetables, pour l’hôpital d’Uriage – 50 bidons de Crèmes Lavantes pour l’hygiène des mains pour l’hôpital d’Uriage – Production en interne par la Cheffe du Grand Hôtel de 40 repas et 180 goûters par semaine pour les sites industriels 👉🏼 A ce jour 60 repas pour l’hôpital d’Uriage Et ce n’est que le début ! Ce soir, nous tenions à remercier chaleureusement nos équipes qui sont, plus que jamais, mobilisées à l’usine 💙 #uriage #wateraddict #eauthermale #tousensemble #prenezsoindevous #restezchezvous #merciatous

A post shared by Uriage France (@uriagefrance) on

  • Airbnb propose des hébergements gratuits pour aider le personnel médical

Montrer utilité et soutien à sa communauté

Alors que certaines marques décident de couper toutes communications, chez l’agence OP1C, nous pensons que nous vivons une période durant laquelle il serait une erreur de se cacher. En tant que marque, vous avez aujourd’hui l’opportunité de vous rapprocher plus que jamais de vos communautés et de leur prouver votre valeur.

Attention néanmoins à l’opportunisme et au manque d’humilité. Les mots d’ordre doivent rester partage, générosité et divertissement. L’important, c’est d’être fidèle à son ADN !

Voici quelques exemples de marques qui ont su adapter leur communication en ce temps de crise :

  • Marmiton partage des recettes spécial confinement (simple, mais efficace)
  • Decathlon propose des exercices à faire chez soi pour garder la forme ! (utile au bien commun cohérent avec leur ADN)
  • Sézane lance le challenge #SEZANEATHOME dont l’objectif est de continuer à bien s’habiller et partager ses tenues pour garder le moral  (#coach mental)

Quelles prévisions pour la suite du confinement ?

Le temps de confinement passant, les français trouvent leur repères dans cette nouvelle routine et les contenus « d’assistance » type inspiration d’activités en confinement s’essoufflent et perdent de leur sens.

Quelles marques se démarqueront ?

  • Celles qui auront réussi à se faire connaître par une approche authentique, servicielle et qui auront réussi à créer un lien fort avec leur communauté. Leur enjeu sera de continuer à garder une approche « communauté centric » et surtout fédératrice.
  • Celles qui aborderont le thème de l’après et de la renaissance en montrant leur capacité à s’adapter et construire le monde de demain !

Fanny

Directrice de la Stratégie de l'agence Social Média OP1C