Balumpa, retour sur un an de géosocialisation

En février 2011, souvenez vous, nous vous parlions de Balumpa, nouveau réseau communautaire de géo-socialisation. Rapidement, pour ceux qui n’aurait pas suivi, petit rappel: Balumpa est « un service permettant de trouver et partager des activités de façon localisée et instantanée ».

Un an plus tard, Flavien, community manager chez Balumpa revient sur les évolutions du service, les nouveaux projets et le rôle des réseaux sociaux dans la communication de la start-up.

 

En février 2011, on écrivait ceci : 

« Pour le moment, les évènements enregistrés sur le site se déroulent principalement sur Lille, Valenciennes, Arras, Rouen ou Le Havre. Pour Olivier Laplace, cofondateur du site, la priorité est d’implanter rapidement et solidement le concept dans le Grand Lille puis de s’étendre au reste de la France et à d’autres pays européens. »

Qu’en est-il de cette ambition d’élargissement, au niveau national dans un premier temps puis européen de « couverture » des évènements ? 

Balumpa a poursuivi la volonté de se développer à une échelle nationale. Pour preuve, après son ascension dans les sorties à Lille, Balumpa recense aujourd’hui les activités culturelles dans les 18 plus grandes métropoles françaises. Ce développement répond à un objectif primordial pour la start up : augmenter largement son nombre d’utilisateurs et affirmer sa notoriété.

La stratégie est pour Balumpa de créer des partenariats nationaux et locaux pour asseoir et booster cette implantation.

Dans le même sens, un partenariat clef vient d’être signé avec Renault, 3ème constructeur automobile mondial. Ce partenariat est une fantastique opportunité pour notre entreprise, en effet il vise à adapter l’application Balumpa sur les tablettes R-Link et à démontrer l’efficacité et la fiabilité du service. Ces tablettes multimédias équiperont d’abord la voiture électrique Zoé, puis les futurs modèles de la marque.

 

Concernant une couverture européenne, Balumpa souhaite tout d’abord se concentrer sur les sorties culturelles en France, marché déjà suffisamment vaste  pour occuper l’équipe. Naturellement nous pensons à la Belgique, nous couvrons d’ailleurs quelques événements culturels à Bruxelles et la région Wallonne. Par la suite ce sont les pays frontaliers à la France qui nous attireront (Suisse, Allemagne, Italie, Espagne …).

 

Une version mobile devait arriver il y a un an, on a dépassé l’objectif avec des applications dédiés si je ne me trompe pas ? 

 Le site mobile a été lancé dès février 2011. Depuis Balumpa a effectivement lancé deux applications.

 

La première a été développée pour iPhone fin 2011 et a été lancée en Janvier 2012. Cette application a été pensée de manière à pouvoir partager et recommander facilement les sorties culturelles avec ses amis. C’est une appli « géosociale ».

Je m’explique, elle intègre évidemment les événements culturels à proximité de sa position et cela dans les 18 Métropoles qui bénéficient de la couverture Balumpa. Il est donc très facile de trouver un concert à Lille pour le soir même par exemple. A cela, nous avons ajouté un module social avec une connexion via Facebook ou la création d’un compte sur Balumpa. Ceci permet de retrouver automatiquement ses amis sur l’application et de voir directement leurs projets de sorties. Ce sont les fonctionnalités « J’y vais » et « J’y suis » sur le détail de chaque activité qui le permettent entre autres, grâce  à l’envoi d’alerte lorsqu’un ami se « check » (il est présent ou bien il va) à un événement. L’application a été pensée pour être très fonctionnelle et offrir un service original et de qualité.

Sous Android, une application existe également. Elle ressemble au site mobile. Elle offre la possibilité de trouver les sorties culturelles de façon géolocalisée. Pour l’instant, le module social n’y a pas encore été intégré, mais on y pense !

 

Aujourd’hui on compte combien d’inscrits sur Balumpa ? Et d’évènements renseignés ? (Dont combien par les utilisateurs ?)

Nous avons atteint les 10,000 inscrits rien qu’avec l’application iPhone lancée il y a deux mois, c’est un chiffre très encourageant. L’effet bouche à oreille fonctionne bien et il fonctionne encore mieux depuis le partenariat Renault qui nous a permis une belle couverture médiatique.

Notre communication active sur le long terme et ponctuelle en fonction de notre actualité nous permettent de booster ce développement.

Le plus important est que nous ne comptons désormais des utilisateurs dans toute la France.

 

Pour assurer notre présence nous sommes le plus complet dans notre publication d’événements, on compte plus de 45 000 événements publiés sur le site depuis son lancement dont environ 10% sont publiés par des utilisateurs. Depuis le lancement de l’app iPhone ce chiffre approche même les 20%.

 

Et si je vous dis « Zoé » ? C’est un super partenariat, vous pouvez m’en dire un peu plus ? 

 Ah Zoé, une très jolie voiture ! Une citadine 100% électrique. Avoir conclu un partenariat avec un constructeur automobile de la taille de Renault est une véritable opportunité pour Balumpa. Cela valide notre travail et notre R&D. Et notre cible est très proche des futurs conducteurs de Zoé (jeunes urbains actifs).

Notre présence sur les tablettes tactiles R-Link de la marque au losange est très importante. A nous d’en profiter et d’offrir aux futurs utilisateurs de cette technologie une expérience inoubliable.

Il ne faut pas oublier que Renault a sélectionné le service Balumpa pour l’intégrer sur ses tablettes, preuve de notre expertise et de l’utilité du service que nous proposons.

Après, notre site web, notre site mobile, nos applications smartphones, voici un nouveau support sur lequel Balumpa va exister et proposer son service : booster vos sorties et votre vie de loisirs !

 

Balumpa sur les réseaux sociaux c’est quasiment 5 000 fans sur la page facebook et plus de 1 000 followers sur Twitter, c’est important pour vous d’utiliser ces nouveaux canaux de communication pour faire la promotion de votre service ? Vous fonctionnez à l’instinct sur les publications/tweets ou vous suivez un plan d’animation fixé au préalable ? 

 Ces canaux de communication sont évidemment importants pour nous. D’une part parce que notre start up veut conserver une image jeune et dynamique. D’autre part parce qu’il est important pour nous d’entretenir une certaine proximité avec nos utilisateurs afin de rester à l’écoute et attentifs à tout ce qu’il se dit. En tant que start up il est nécessaire de savoir comment ce qui doit être amélioré sur notre service. Nous sommes aujourd’hui très satisfaits du dialogue que nous entretenons avec nos utilisateurs.

 

Côté Twitter, nous avons plus de 1000 followers sur notre compte principal. Nous possédons aujourd’hui un compte dédié à chaque Métropole où le service est solide afin de cibler davantage notre communication, en additionnant tous nos followers nous grimpons facilement au-dessus de la barre des 5 000. Et ce nombre augmente très régulièrement.

Ces comptes twitter de villes sont très utiles aux followers car ils reprennent le flux des événements ayant lieu dans chaque ville. Utile pour être au courant de tout ce qu’il se passe dans sa propre ville instantanément. Nous prenons plaisir à répondre et à entretenir des discussions avec les followers qui découvrent le service.

En plus de cela nous tenons un blog sur lequel nous communiquons autour de notre actualité, de nos partenariats, mais aussi et surtout sur des événements culturels nationaux (braderie de Lille, Fête de la Musique, …) et locaux (festivals, semaine du goût …).

De même nous développons aujourd’hui une activité de city reporters qui publient directement sur ce blog, … une initiative à suivre.

 

Conclusion, un an plus tard ? Ça bouge toujours autour de vous ? 

Un an plus tard, … ça bouge plus que jamais ! Nous avons toujours des projets en cours de discussion, des partenariats à développer, des évolutions à planifier… Nous sommes sans arrêt en mouvement, c’est la dimension passionnante de travailler dans une startup.

 

 

Merci Flavien d’avoir  pris le temps de répondre à nos questions ! Bonne continuation, on ne manquera pas de prendre des nouvelles !!

Maud

Directrice OP1C