Quand le référencement devient social, la barrière entre SEO et SMO diminue.

L’agence Synodiance publie un document intitulé « Google n’est plus une fille facile! La technique « algorithmique » ne suffit plus. Quand le SEO devient social. »

Ce sujet, très ancré dans l’actualité, est plutôt bien amené dans cette présentation. En effet depuis le 21 mai 2010, Facebook propose son propre classement du Web en se basant sur les pages ou les sites « aimé(e)s » par ses « amis ». On assiste à une fusion entre SEO et SMO ce qui entraine inévitablement la naissance d’une nouvelle génération de référenceurs.

« Google tend à mieux référencer les sites référents, les sites de confiance, les sites bénéficiant d’une bonne réputation. Les signaux sociaux deviennent au même titre que les liens des facteurs entrants dans le classement des sites. »

Dans le document :

  • En quoi consiste un good link?
  • Le Linkbaiting. (Un point sur cette notion chez Oseox)
  • La viralisation du contenu.
  • Les signaux sociaux et l’intégration du Community Management dans une stratégie SEO.

Maud

Directrice OP1C