Instagram, que révèlent les filtres ?

Avec plus de 40 millions de photos par jour, 8500 likes et 1 000 commentaires par seconde (selon les chiffres communiqués par Instagram en Janvier 2013). L’application est ainsi devenu petit à petit notre «journal intime» social et imagé. Avec ou sans filtre ?

Consultez des articles plus récents sur Instagram ici et ici

Quelle place l’application aux filtres s’est-elle forgée dans le quotidien de ses utilisateurs ?

Et, a-t’elle modifié la perception que nous avons de notre vie quotidienne ?

Des questions auxquelles nous trouvons des prémices de réponse dans le reportage de Paul Tellfsen « Instagram is». Attention, immersion dans l’univers des «Instagram Addicts» !

Instagram Is from technopaul productions on Vimeo.

« Je peux dire qu’Instagram a changé et continue de changer ma vie jour après jour»

C’est sur cette phrase de @Stephanielc, une utilisatrice d’instagram, que s’ouvre le mini documentaire de Paul Tellfsen.

Ce que @Stephanielc nous explique ici, c’est que, comme beaucoup d’instagramers, elle a l’impression de poser un regard différent sur les éléments qui l’entourent depuis qu’elle utilise l’application. Elle percevrait désormais son environnement à travers Instagram.

  • «Comment mettre en scène cette vieille devanture de magasin ?»
  • «Comment partager le dessert que je viens de commander au restaurant ?»
  • «Comment magnifier quelque chose de finalement «banal ?»

Porter une attention particulière aux choses qui nous entourent, se demander de quelle manière les mettre en scène sur instagram, ou sous quels filtres les passer pour avoir le meilleur rendu possible … C’est un réflexe que nombre d’utilisateurs ont adopté de manière plus ou moins consciente.

Et c’est dans ce sens que l’on peut dire qu’Instagram modifie en partie notre vision du quotidien !

Autre point de vue tout aussi intéressant que nous voulions aborder :

Quelle symbolique se cache derrière l’utilisation des filtres Instagram ?

Sur ce point, Dhoo nous fait part d’un point de vue très tranché qui donne matière à réfléchir.

J’AI UNE QUESTION ! : « Dans 10 ans, n’allons-nous pas tous regretter d’avoir mis des filtres à nos photos ? » from DHOO on Vimeo.

Instagram serait symptomatique d’un mal générationnel : notre rapport au temps; un rapport au temps placé sous le signe de l’urgence.

Comme le rappelle très bien Dhoo dans sa critique d’Instagram, ce que nous partageons sur instagram n’est qu’une «réalité tronquée», scénarisée, et passée sous filtres.

Mais alors, que révèle l’utilisation de ces filtres Instagram exactement ?

Rajouter des filtres ne serait pas un acte si «anodin» et uniquement esthétique. Il serait même lourd en symbole.

Explication : En apposant un filtre à notre photo, nous lui donnons un effet «vieilli» comparable à la représentation que l’on se fait d’un «souvenir». Nous reléguerions donc l’instant présent au rang de souvenir immédiat, modifiant ainsi notre perception du temps.

En collectionnant leurs photos « filtrées», les instagramers disposeraient ainsi d’une bibliothèque de moments qu’ils auraient voulu «figer» par peur de ne pas les vivre pleinement. 

Théorie à méditer …

Mais finalement, utilisons-nous tant de filtres que ça sur nos photos ?

Nos chers utilisateurs seraient-ils en phase de guérir de ce «mal générationnel» ?
En tout cas, beaucoup semblent las de filtrer compulsivement leurs photos.

Le mouvement #nofilter (entendre partager des photos sans y ajouter de filtres) fait de plus en plus d’abonnés.

Rappelons également que près de 50% des photos postées sur Instagram aujourd’hui, le sont « sans filtres», et que les filtres que nous utilisons sur nos photos instagram se font de plus en plus discrets.

Et quelles photos Instagram filtrons-nous le plus ?

Et si la vérité était qu’aujourd’hui, les instagramers faisaient surtout une distinction entre les photos purement « mises en scène» qu’ils partagent (photos qu’ils auront facilement tendance « à filtrer») et les moments plus «authentiques» qu’ils éviteront de trop dénaturer ?$

Besoin d’accompagnement sur Instagram, contactez-nous ici

Fanny

Directrice de la Stratégie de l'agence Social Média OP1C