Les français ne se préocupent pas assez de leur e-réputation !

Avoir un oeil sur tout le contenu qui est publié sur le web parlant de nous est super difficile à contrôler. Tout effacer l’est encore plus ! Une étude sur ce sujet vient de paraître « Les Français protègent-ils leur e-réputation ? » Les résultat de la Symantec viennent de tomber. Qu’en est-il ?

<p=align= »center »>

Avant de nous pencher sur les chiffres, Janice Chaffin, présidente de la division Consumer Business de Symantec explique que :

« L’ère du numérique transforme notre société en nous rapprochant les uns des autres. Cette étude démontre que comme à chaque grande mutation sociale, nous sommes en cours d’adaptation. […] Il reste à savoir quelles limites chacun doit se fixer pour respecter la liberté d’autrui et profiter pleinement des incroyables avantages à être ainsi connectés. »

La moitié des Français (56%) assurent connaître et gérer leur e-réputation sur le web. Un sentiment de contrôle qui peut expliquer que 43% d’entre eux ne protègent pas leurs informations. Si on leur demande la raison pour laquelle ils sont aussi négligeant, ils répondront à 49%, qu’ils ne pensent pas que cela puisse poser problème… Heureusement la plupart restent conscients et méfiants de leur e-réputation.
31% des Français ignorent si une tierce personne a déjà posté des informations à leur propos. Ce qui pourrait causer des problèmes majeurs sachant que 2/5 des internautes ont peur que leurs contenus présents sur le web soient vus par un professionnel. Il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui, 20 millions de français sont inscrits sur Facebook donc… Ça en fait des inconnus !
Mais une troisième catégorie de personnes ressort des résultats, les « offline ». Vous savez, ces personnes, ignorantes du web et bloquées dans la bulle minitel. Ils sont 53% à penser qu’il ne réside aucune informations sur eux sur le web.Troublant…

Gérer sa e-réputation c’est possible et pour bien commencer, utilisez un moyen de calculer votre e-réputation gratuitement et agissez en fonction ! ;-)

Nellio

Taulier chez On Prend Un Café !

Leave a Reply