ChatRoulette, l’aléatoire au service de la discussion

Cela fait déjà plusieurs mois que Chatroulette est sorti de l’imaginaire d’un jeune Russe de 17 ans, Andrey Ternovskiy, étudiant à Moscou et déjà ce site fait parler de lui sur la toile.

Pour rappel, chatroulette met à votre disposition des dizaines de milliers d’internautes dans le monde (munis ou non de webcam) à la merci de l’incontournable F9 (« next »). Si vous êtes adepte de chat, c’est le site du moment à ne pas louper (faites y toutefois attention aux nombreux utilisateurs disons… exhibitionnistes) ! Découvrez une belle utilisation de Chatroulette par Monsieur Dream.

httpvhd://www.youtube.com/watch?v=zVY_Xcl1imA&feature=player_embedded

Revenons maintenant sur les faits… Andrey code Chatroulette de ses propres mains juste dans l’optique de s’évader un peu de sa sphère amicale monotone de Skype. Très vite, il voit « le nombre d’utilisateurs connectés simultanément passer de 10 à 50, puis de 50 à 100 et ainsi de suite » sans en faire aucune publicité et très vite, grâce à la magie du web, chatroulette se voit propulsé au devant de la scène avec une fréquentation moyenne de plusieurs milliers d’utilisateurs.

Le petit Andrey, n’ayant pas prévu un tel engouement, a dû investir, avec l’aide de ses parents, dans la location de 7 serveurs « à 7 gigabits par seconde » à Francfort, en Allemagne. Heureusement pour lui, les sommes croissantes dues pour cette location sont maintenant quasi intégalement couvertes par les 4 liens sponsorisés situés dans le footer de Chatroulette (Webcam Chat, Chat room, Video Chat et Chat 18).

Malgré les utilisations détournées par certains internautes, Andrey avoue être ravi de l’utilisation qu’ont la majorité des utilisateurs « Ils inventent des chansons sur les étrangers qu’ils rencontrent et leur chantent, ils dessinent, ils écoutent de la musique et la font partager, ils surfent en groupe et font la fête par webcam interposée. Je trouve ça génial. » et prévoit même « Des trucs intéressants et bizarres (dans le bon sens) » pour les mois à suivre.

Depuis, plusieurs internautes ont « chatté » sur l’occasion en lançant par exemple Chienroulette ou en parodiant le fonctionnement de Chatroulette (vidéo ci-après)

httpvhd://www.youtube.com/watch?v=6z-arVx35N0&feature=player_embedded

Pour l’instant, Andrey ne veut pas monétiser Chatroulette et veut simplement ajouter quelques fonctions que nous ne connaissons pas à l’heure actuelle mais qui semble intéresser le capital risqueur Fred Wilson. Suite au prochain épisode…

Source : New York Times

Nellio

Taulier chez On Prend Un Café !

Leave a Reply